conservation de la chaux

La conservation de la chaux et des peintures de chaux, ou comment faire pour que vos produits à base de chaux (chaux en poudre, chaux en pâte, peintures, stucs de chaux) gardent toutes leurs qualités si vous devez les stocker quelques temps.

 

Qu'est ce que la chaux naturelle ?

Fabrication et origine

La chaux, c’est tout simplement du calcaire cuit à haute température puis aspergée ou plongée dans l’eau. Quand le calcaire sort du four, nous le nommons « chaux vive » et c’est une matière dangereuse car elle monte à 70° et brûle comme le feu.

Vous rappelez vous des histoires de la Comtesse de Ségur « Les malheurs de Sophie »? Dans cette histoire, la fillette du XVIII siècle aperçoit près d’un chantier, une grande fosse remplie d’une matière blanche et lisse, si belle, qu’elle … y plonge les jambes ! Branle bas de combat ! Sa nourrice lui lave les jambes à grande eau et la fillette est sauvée des horribles brûlures que la chaux vive provoque.

Ci dessous fosse à chaux vive en phase d'extinction (photo chaux de Ternant)

Les fosses à chaux des chantiers ont disparu. A présent, la chaux est commercialisée « éteinte » (aspergée d’eau, séchée et ensachée) ou éteinte en pâte.

 

Les différentes sortes de chaux naturelles

Il existe diverses sortes de chaux, liées à la nature du calcaire utilisé pour leurs fabrication. Chaque qualité de calcaire donne une chaux particulière. Mais les plus courantes que nous utilisons sont la chaux aérienne CL90 et la chaux hydraulique (NHL).

  • La chaux aérienne est commercialisée en sac de poudre ou en seau de pâte.
  • La chaux hydraulique n'est commercialisée qu'en sac de poudre (elle durcit au contact de l'eau donc elle ne peut être conservée en pâte).

 

2 - Conservation de la chaux hydraulique

Toutes les chaux hydrauliques (NHL2, NHL3.5 et NHL5) doivent être conservées moins d'un an dans leur sac d'origine, parfaitement ensachées et sans contact avec l’air. De même quand vous achetez le produit, regardez la date d’ensachage. Plus elle est récente, plus la chaux hydraulique est correcte. J'ai constaté, y compris dans le cas de marques renommées, que les sacs ne sont pas hermétiquement fermés. Quand vous choisissez un sac de chaux en poudre (même d'une grande marque), vérifiez que la soudure thermo-soudée est bien réalisée. A défaut, votre chaux va être pleine de particules plus ou moins grosses de chaux carbonatées. Il faudra la jeter.

Si vous avez ouvert votre sac de chaux hydraulique :

  1. Refermez le sac et skotcher le
  2. Placer le sac dans un autre sac hermétique : le plus efficace reste le sac poubelle. et serrez l'ensemble pour évacuer tout air
  3. Placer l'ensemble dans un endroit à l'abri de l'humidité
  4. Utiliser cette chaux le plus rapidement possible (un liant minéral comme le ciment ou le plâtre ne se conserve jamais plus d'un an dans son sac).

 

3 - Conservation de la chaux aérienne

La chaux aérienne appelée chaux CL90, Fleur de Chaux, chaux hydratée etc. est commercialisée en poudre ou en pâte. Cette chaux fait sa prise à l'air et tout comme la chaux hydraulique commence à durcir (on dit qu'elle carbonate) au contact de l'air. Il est donc indispensable de l'isoler totalement de l'air.

  • La chaux aérienne vendue en pâte se conserve indéfiniment couverte d’eau et à l’abri du gel. On veillera à vérifier régulièrement que la pâte est bien toujours couverte d'eau. Si la chaux en pâte gèle, elle va créer des lamelles. Ces lamelles ne détruisent pas la capacité de la chaux à coller mais elle lui font perdre son homogénéité. Il faudra donc brasser de nouveau la pâte. 

Ci-dessous : chaux en pâte couverte d'eau

  • La chaux aérienne vendue en poudre   Elle se conserve 1 an parfaitement ensachée et sans contact avec l’air. De même quand vous achetez le produit, regardez la date d’ensachage. Plus elle est récente, plus la chaux aérienne est correcte. Ci-dessous : chaux aérienne vendue "Fleur de chaux". 

  • Transformer sa chaux aérienne en poudre en chaux aérienne en pâte Je vous conseille de faire comme moi et de transformer dès l'achat, votre sac de chaux aérienne en poudre en chaux en pâte. J'appelle ce procédé "le remouillage de la chaux". Il permet d'isoler les particules de chaux aérienne de l'air par l'eau. Il permet également d'obtenir une chaux épaisse, identique à un fromage de faisselle. J'appelle cette pâte de chaux de la "chaux réhydratée" ou "remouillée". Attention ! Il ne s'agit pas de véritable chaux en pâte, obtenue elle par immersion directe de la chaux vive dans de l'eau. La véritable chaux en pâte n'a eu aucun contact avec l'air et sa qualité et supérieure car elle contient un taux d'hydroxide de calcium optimisé. Le remouillage de la chaux est un procédé de conservation de la chaux en poudre.

  • Le remouillage de la chaux :

  1. Verser une grande quantité d'eau dans une poubelle en plastique

  2. Verser la chaux en poudre et laisser la couler. 

  1. Brasser la chaux en poudre pour éviter tout amas qui ne se dissoudrait pas et durcirait à terme.

Laisser une couche de 15cm d'eau en surface. Une couche de calcite (calcaire fin) de 1mm va se former peu à peu en surface 

Etape 1

Etape 2 

Au bout de quelques jours, sous cette couche de calcaire,  la chaux forme une matière pateuse non lisse comme ceci :

Après quelques semaines, vous avez une chaux en pâte lisse comme ceci :

Et enfin, au bout de 2 mois, votre chaux s'est densifiée et ressemble à une véritable chaux en pâte, lisse et ferme. 

Voilà, votre chaux en poudre est stabilisée et ne peut plus carbonater. Vous pouvez la conserver indéfiniment en veillant à vérifier le niveau de l'eau de surface : rappellez-vous que l'eau est le "couvercle" de votre chaux. C'est elle qui l'isole de l'air.

 

4 - Conservation des peintures de chaux

La dégradation des peintures de chaux

La chaux à l’état liquide est un produit anti bactérien. Vous le savez, on l’utilisait pour assainir les étables, les poulaillers. Vos peintures de chaux ne peuvent moisir si elles sont formulées correctement en tant que peinture de chaux.

Une peinture de chaux, je vous le rappelle, c'est de la chaux, de l'eau et éventuellement des pigments. Si votre peinture ne contient pas une grande proportion de chaux, ce n'est plus une peinture de chaux. Par exemple, une peinture qui contient 25% de lait, de l'huile végétale, de l'amidon, de la cellulose naturelle et 5% de chaux peut se dégrader par pourrissement, moisissure...

Une véritable peinture de chaux est à l'abri de la prolifération bactérienne.

Le durcissement des peintures de chaux

Une véritable peinture de chaux plombe. C'est-à-dire que les particules lourdes descendent au fond du pot de peinture et ne surnage que les diluants et les liquides légers : l'eau, les huiles.

Mais cela n'impacte en rien votre peinture de chaux, au contraire. La densification de la chaux et des charges permet une bonification de la peinture. En remélangeant la peinture de chaux avec un mélangeur électrique, la peinture de chaux reprend son aspect de yaourt épais et peut donc être appliqué à la brosse.


Les peintures de chaux se conservent toutes dans des récipients hermétiques. Si l’eau s’évapore, la peinture ne peut plus être utilisée (carbonatation commencée). Sinon, elles se conservent de très longues années. Si vous ne veillez pas à couvrir vos enduits ou vos peintures de chaux à base de chaux aérienne, avec une surface d'eau, vous allez avoir une carbonatation en surface, ce qui donne ceci : des lamelles de calcaire agglomérées. La chaux n'est plus utilisable

Les adjuvants ajoutés sans discernement dans les peintures de chaux peuvent entraîner : précipitation de particules de chaux, grumeaux, et éventuellement moisissures. Dans le cas d’une peinture constituée de lait, de carbonate de calcium, d’huile, d’eau et dans laquelle la chaux devient minoritaire, il y a apparition de moisissures y compris sur les murs ! Vous l’avez compris, ce n’est plus une peinture de chaux mais une détrempe.

Lire l'article "Qu'est ce qu'une détrempe"

 

5 - Conservation des stucs et enduits de chaux

On distingue les préparations à base de chaux aérienne et celles à base de  chaux hydraulique.

  • Un enduit ou un stuc de chaux à base de chaux aérienne se conserve comme une pâte de chaux : il suffit de recouvrir votre préparation d'une couche d'eau pour l'isoler de l'air et stopper toute carbonatation.

1er - Mettre une couche d'eau sur le stuc ou l'enduit 

2ème - fermer le récipient avec un couvercle qui élimite ou réduit l'évaporation de l'eau

Votre enduit chaux ou votre stuc de chaux se conserve indéfiniment

 

  • Un enduit ou un stuc de chaux à base de chaux hydraulique ne se conserve pas au delà de 24h. On peut retarder en couvrant l'enduit ou le stuc d'eau pour continuer le chantier le lendemain, mais pas au delà. Vous veillerez donc à ne préparer que la quantité d'enduit que vous allez utiliser dans les 24h.

 

 

Ces informations sont extraites de mes livres sur la chaux.

Pour en savoir plus, consultez la documentation Patinesbio :

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
livraison patinesbio Nous assurons les livraisons en colissimo ou par transporteur
service après vente
Contactez-nous :

Par mail : patinesbio@orange.fr
Par Tél : 06 500 220 74
par notre Formulaire de contact 
https Paiement sécurisé par le système 3Dsécure

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,